Bien traduire ses supports de formation


Dans un contexte de globalisation du commerce à l’échelle planétaire et le développement incontestable des formations, la traduction occupe désormais une place de choix. Les besoins en traduction sont en effet de plus en plus nombreux, dans de nombreuses combinaisons de langues.

De plus en plus de personnes décident de se réorienter et de développer leur propre activité. Ce changement de mode de vie indéniable procure de la liberté et la possibilité de vivre de sa propre activité. Pour cela, de nombreux utilisateurs ont donc recourt à la formation (en ligne ou en présentiel). Ces formations permettent de découvrir un univers. Elles permettent également de performer afin d’emmagasiner le maximum de connaissance dans des délais relativement courts.

L’enjeu de la plupart des formateurs et centre de formations est donc la qualité de ses supports de communication. Pour multiplier les clients et se développer à l’international, de nombreux formateurs se développement désormais à l’international. Pour ce faire, la traduction est un vecteur essentiel pour un développement à l’international. Traduire des supports de formation devient donc un enjeu important pour les entreprises.

Ellipse World vous apporte aujourd’hui des conseils concrets et détaillés afin de connaître toutes les étapes pour traduire des supports de formation. Créée par des traducteurs, nous avons une parfaite connaissance des enjeux d’un projet de traduction marketing. Nous vous dévoilons dans cet article de nombreux conseils à suivre.

Pourquoi traduire des supports de formation ?

Traduire des supports de formation peut s’avérer être une étape simple, pour autant, c’est un travail de longue haleine qui ne peut être réalisée que par un professionnel. La plupart des supports de formation sont des supports écrits présentés dans un format PDF ou Powerpoint (avec de nombreux textes à puces et des infographies).

Un support écrit doit présenter une traduction qui sera adapté au secteur d’activité mais aussi au style formel d’une formation. Ces supports doivent être uniformes et proposés une certaine cohérence entre eux. Il faut par exemple une cohérence des termes entre le support de formation et le questionnaire/quiz. Pour ce faire, le traducteur doit comprendre l’enjeu de votre projet et adapter le style à votre audience et votre secteur d’activité.

Choisir un traducteur spécialisé dans le secteur d’activité de votre formation

Il est primordial de choisir un traducteur spécialisé dans votre secteur d’activité de votre support marketing. D’abord parce que le traducteur aura une parfaite maîtrise terminologique des termes employés dans vos supports. Il parlera votre langage et sera plus à même de proposer des traductions d’excellentes qualité. Mais aussi parce qu’un support mal traduit pourrait avoir de terribles conséquences pour votre entreprise de formation. Votre image de marque pourrait en effet se ternir si vous proposiez des supports de formations au texte approximatif. Les problèmes d’un document mal traduits pourraient même se régler en justice car les clients pourraient se sentir trahit.

Choisir un traducteur spécialisé dans le domaine d’activité traité dans vos supports permettra une bonne expertise linguistique, disciplinaire et culturelle. Il connaîtra votre secteur d’activité dans votre pays cible et pourra adapter les contenus à votre audience étrangère.

Un traducteur non spécialisé pourrait alourdir le texte et ne pas employer la terminologie technique employée dans les supports de formation. En effet, de nombreux secteurs d’activités (communication, aéronautique, yoga, naturopathe font appel à un lexique précis qu’il est important de maîtriser. Cela permettra de proposer des contenus pertinents.

Travailler avec un traducteur natif

Choisir un traducteur qui travaille dans sa langue maternelle est également un sacré avantage pour bien traduire vos supports de formation. L’offre de formation étant très large, il est important d’obtenir un traducteur qui proposera un contenu adapté à votre audience cible.

Se démarquer de la concurrence est important. Fournir des contenus d’excellente qualité vous permettra de paraître plus professionnel. Traduire un support de formation dans une autre langue demande d’excellentes connaissances linguistiques, c’est vrai. Cette prestation demande aussi d’excellentes connaissances culturelles. Connaître un pays et ses habitants permet de proposer un contenu de qualité. Il pourra, par exemple, adapter les termes spécifiques, les références culturelles ou le nom d’organisations à votre public cible.

Pour se faire, travailler avec un traducteur offrant ses services vers sa langue maternelle est une excellente stratégie pour obtenir des supports de haute qualité. Chaque langue possède une culture différente. Si un support de formation en anglais est assez proche et assez direct qui interpelle et tutoie, un support japonais, lui, sera plus nuancé. Seul un traducteur natif pourra faire la différence et proposer d’adapter votre document à votre audience.

Inutile de réaliser une traduction littérale de vos supports de formation. D’ailleurs, de nombreux supports nécessitent même des services de localisation, voire de transcréation. Le traducteur devra alors créer un nouveau message (basé sur votre message original) mais qui s’adaptera au monde de consommation et à la culture de votre nouvelle audience.

Un cahier des charges complet pour bien traduire ses supports de formation

Avant même de chercher un traducteur aux compétences nécessaires pour traduire vos supports de formation, définir les contours de son projet est primordial. Pour ce faire, rédiger un cahier des charges spécifiques est indispensable. Déterminez les enjeux majeurs de votre projet : la langue, la cible de votre formation. Réaliser un glossaire technique des termes spécifiques à votre activité pourra probablement aider le traducteur à optimiser la qualité de la traduction.

En effet, on ne s’adresse pas de la même manière à des étudiants qu’à des cadres en reconversion. Si votre formation traite d’un domaine plus léger, de loisirs, la terminologie et le ton employé ne sera pas le même qu’une formation dans le secteur de l’économie et de la finance. Il est donc très important de bien définir ses besoins avant même de trouver un prestataire.

Rédiger un cahier des charges pour traduire des supports de formation vous permettra de le donner à votre traducteur lorsque vous l’aurez trouvé. Avec des informations sur le type de public, le secteur d’activité et le ton de votre support, le traducteur pourra proposer un livrable de meilleure qualité. Cela permettra également d’éviter le nombre de retouches et de directement pouvoir disposer d’un document de qualité optimale pour votre projet.

Pour conclure

Bien traduire ses supports de formation marketing nécessite une bonne préparation de son projet et le choix d’un traducteur professionnel, adapté à votre projet. La réussite de la traduction de ces supports de formation est un enjeu important pour de nombreuses entreprises. Cette prestation permettra une expansion importante de votre entreprise de formation.

Vous souhaitez vous développer à l’international ? Traduire ses supports de formation est primordial. Ellipse World vous propose ses services de traduction professionnels grâce à des traducteurs diplômés, spécialisés dans votre secteur d’activité.


25 janvier 2022

Un projet de traduction ?

Besoin d’un prestataire pour réaliser des traductions ? Nos traducteurs natifs et diplômés vous accompagnent dans votre communication multilingue.

Télécharger le cahier des charges

Ce cahier des charges consacré à la traduction de votre site web vous suivra tout au long de votre projet. Il pourra faire le lien entre votre entreprise et l’agence de traduction choisie.

- Exprimez-vous facilement, sans trop de langage technique.

- Ayez une idée du budget que vous pouvez accorder à la traduction du projet.

- Soyez le plus précis possible.

You have Successfully Subscribed!