Quelques conseils pour gérer la traduction de son site internet

C’est un fait ! Nous retenons plus d’informations dans notre propre langue que dans une langue étrangère. Ainsi, un utilisateur consultant un site internet dans sa langue maternelle a plus de chances de devenir un client. Dans cet article, nous vous communiquons quelques conseils afin de bien gérer la traduction de son site internet.
traduction site internet actualités multilingue

Un site web en plusieurs langues crée de nouvelles opportunités pour votre entreprise. La traduction d’un site internet augmente également les chances que l’on vous trouve par le biais des moteurs de recherche. Le début du processus peut être un peu intimidant, mais voici quelques conseils utiles pour bien gérer la traduction de son site internet.

Commencez par vous poser les questions suivantes, afin de vous donner une bonne plateforme de travail :

  1. Votre outil de publication sur le web inclut-il une aide à la gestion des langues ?
  2. Dans quelles langues souhaitez-vous traduire votre site web ?
  3. Toutes les pages doivent-elles être traduites dans toutes les langues ?
  4. Y a-t-il du contenu texte dans les images ? Les fichiers PDF, les boutons ou les champs doivent-ils être traduits ?
  5. Êtes-vous satisfait de votre texte source ?

1. Votre outil de publication web comprend-il une aide à la gestion des langues ?

Vérifiez si l’outil peut traiter plusieurs versions linguistiques d’une page sur votre outil de publication. Si vous utilisez un site WordPress, veillez ainsi à installer un module multilingue. Il existe de très nombreux modules multilingues tel que WPML ou WPTranslate (disponible en anglais). Lors du choix de votre module multilingue, posez-vous les bonnes questions :

  • Peut-il exporter le texte de mes pages et importer des traductions ?
  • Peut-il traiter les langues à caractères étendus et les langues qui se lisent dans d’autres directions que de gauche à droite ? Les caractères étendus comprennent par exemple ø ë Þ Ü Ç et ñ. Ils sont utilisés dans des langues telles que le tchèque, le polonais, le chinois, le russe, le grec, l’arabe et le persan.

2. Dans quelles langues souhaitez-vous que votre site web soit traduit ?

Avant d’envoyer le texte à votre traducteur, vous devez décider quelle langue convient à votre site web. Bien sûr, tout dépend de la cible que vous souhaitez avoir. Où souhaitez-vous développer votre activité ? Pour quel pays est fait votre activité ? Puis dans quelle langue traduite exactement le site internet ? Faut-il privilégier l’anglais britannique ou américain ? Le français canadien ? L’espagnol d’Amérique latine ? Ces différences sont certes subtiles, elles sont cependant importantes pour un lecteur. Plus vous parlerez la langue exacte de votre utilisateur, plus il pourra acheter dans votre entreprise.

Si vous ne savez pas quelle langue est parlée dans la région que vous souhaitez atteindre, avoir recours à un ethnologue est une excellente ressource.

3. Toutes les pages doivent-elles être traduites dans toutes les langues ?

Faut-il traduire toutes les pages dans toutes les langues, ou suffit-il de sélectionner certaines pages à traduire ? Certaines pages doivent peut-être être traduites dans toutes les langues (à propos, faq, contact). D’autres ne doivent pas nécessairement être traduite. Est-ce une bonne idée de traduire tous vos articles de blog ? La traduction d’article de blog peut en effet coûter beaucoup d’argent. Nous vous conseillons de privilégier les articles les plus importants et adaptés à votre audience cible. Certains de vos produits ou services ne sont pas disponibles dans des régions spécifiques ? Vous devez également réfléchir à la nécessité d’ajouter des pages dans les langues à traduire, par exemple un résumé adapté de vos activités.

4. Y a-t-il du texte présent dans les images, les fichiers PDF, les boutons ou les champs qui doit être traduit ?

L’agence de traduction que vous choisirez voudra des fichiers originaux modifiables, si vous en avez. Les agences de traduction peuvent travailler avec des fichiers dans tous les formats possibles : .xml, .html, properties, InDesign, Illustrator, AutoCAD, etc. Vous ne devriez jamais avoir besoin de copier-coller le texte pour le fournir à une agence. En cas de doute, demandez d’abord conseil à votre agence.

5. Êtes-vous satisfait du texte source ?

Vous devriez également profiter de l’occasion pour revoir le texte original. Si vous n’êtes pas satisfait du texte original, la traduction ne l’améliorera probablement pas. Si quelque chose ne va pas, si le texte n’est pas clair ou s’il est maladroit. Ces problèmes ont tendance à être amplifiés lors de la traduction. Prévoyez donc un certain temps pour revoir le texte d’origine. Apportez-y les modifications nécessaires avant de l’envoyer à la traduction. La rédaction d’un texte à traduire demande un peu de réflexion. Cependant, il est bon de demander à votre agence de traduction de vous aider et de vous conseiller si vous en avez besoin.

Pour conclure

Comme vous pouvez le constater, la traduction d’un site internet n’est pas à prendre à la légère. Gérer la traduction de son site internet est une véritable stratégie à mettre en place en amont. Déterminez vos besoins, vos public cible. Effectuez un relevé de vos contenus, optimisez-les et envoyez-les à votre agence de traduction. Confiez la traduction de votre site internet à une agence spécialisée dans ce type de service. Elle pourra ainsi vous proposer des services sur-mesure tel qu’une traduction optimisée SEO ou un service d’intégration.


12 janvier 2021

Besoin d’une traduction ?

Notre équipe de traducteurs natifs, diplômés et spécialisés réalisent des traductions de haute qualité dans des délais rapides. N’hésitez pas à commander vos traductions grâce à notre formulaire de devis en ligne.

Télécharger le cahier des charges

Ce cahier des charges consacré à la traduction de votre site web vous suivra tout au long de votre projet. Il pourra faire le lien entre votre entreprise et l’agence de traduction choisie.

- Exprimez-vous facilement, sans trop de langage technique.

- Ayez une idée du budget que vous pouvez accorder à la traduction du projet.

- Soyez le plus précis possible.

You have Successfully Subscribed!